Sur les îles Langkawi

Publié le par Marien

Taman nillam - langkawi

 

Assis dans l'herbe

Recouverte de déchets

Au milieu des chèvres

Et de écorces de durian

Nous mangeons une mangue

Et des beignets de crevette

Achetés à une dame

Sur le marché

 

Ici personne ne parle

Anglais

C’est là que vivent

Ceux qui ne peuvent vivre

Près des hôtels et des plages

 

Leur village est un groupe de maison

À moitié abandonnées

Ou toujours en construction

 

Des stands sur la route

Forment une marché

Trois fois rien pour un repas

Chacun vient se servir

 

Les moteurs des scooters

Pétaradent

Et les enfants rient

Sur l'aire de jeu

Refont le match de la coupe du monde

 

Ils tirent, lancent, dribblent,

Tombent, se relèvent.

Moi aussi je suis de la partie

 

Je leur lance des regards

Que certains attrapent

Je dribble des yeux

J’intercepte des mots

Des émotions

Que leur corps me transmet

Le jeu est simple

Rien n'est truqué

 

Lorsqu’ils tirent pour s'amuser

Sur la vendeuse

De brochettes

Elle leur court après

Avec son large tee-shirt

Sous lequel s'agitent

Rebondissent

Deux seins énormes

 

Ronds comme un ballon

Sur les îles Langkawi

Publié dans Poésies

Commenter cet article